Les voyages étudiants: Exemple de la Norvège

Le film I220px-Into_the_Wildnto the wild de Sean Penn, montre le périple d’un jeune étudiant à travers l’Amérique, confronter à lui-même lors de ce voyage il découvre de nouveaux horizons, de nouvelles conditions de vie, et une nouvelle manière d’aborder le monde qui l’entoure. A travers les yeux du personnage nous avons une première définition de ce qu’est un voyage. Un voyage est généralement tournés vers divers objectifs, à commencer par le découverte de soi et des autres. Le voyage peut aussi être envisager dans un point de vue pratique ou pédagogique: l’apprentissage d’une langue, la découverte du système de travail dans un autre pays. Nous exploiterons de manière plus approfondie cette dernière perspective: a savoir, en quoi les voyages étudiants sont-il finalement enrichissant et comment voyager en tant qu’étudiant.

Introduction

La découverte de soi

 

L’ouverture d’esprit est essentiels pour voyager. L’ouverture au monde se fait en premier par la constatation de la multitude de cultures dans le monde. Un voyage permet en effet de se découvrir, d’évoluer et d’être plus autonome dans la découverte d’une nouvelle culture. Il permet également de gagner en expérience, et découvrir les autres. Cette découverte de soi s’accompagne de l’acquisition d’une autonomie pour beaucoup. Par exemple, Charly étudiante en Erasmus en Italie affirme avoir acquis de l’autonomie. En effet, ne voulant pas dépendre de ses parents elle décide de travailler comme fille au pair en Italie:
 » […] je n’avais pas assez de moyens pour couvrir tous mes frais et je ne voulais pas tellement avoir recours à l’aide de mes parents, pour être autonome au maximum. Ma mère m’a donc conseillée d’être fille au pair (elle l’avait été dans sa jeunesse). »

Ou encore Tennessee étudiante partit en Pologne raconte ce que lui a apporté ce voyage en guise d’expérience:

« En plus de me faire découvrir un pays surprenant, elle m’a permis de voyager beaucoup plus souvent, de m’apprendre à me débrouiller pour toutes sortes de choses et de gagner en maturité. […] Je suis devenue une autre personne depuis que je suis rentrée de Cracovie et je ne le regrette absolument pas !« 

 Découverte des autres

 

L’avantage d’un voyage est qu’il permet de se familiariser avec une autre société et une autre culture. Que l’on soit seul ou accompagné nous pouvons nous enrichir à l’aide des autres. Le voyage nous invite à les connaître, les côtoyer plus souvent, pratiquer la langue, s’intégrer dans la culture et les coutumes.
Le site documentation française insiste sur l’importance de la découverte d’autrui:
« […] Vivre au quotidien dans une langue et des personnes différentes permet aussi de porter un regard différent sur sa propre culture et sur l’altérité au-delà des préjugés. »
A travers son expérience en Italie Charly expose son point vue sur les Italiens et insiste sur la différences de culture et la découverte de l’autre par ce voyage:
« Les italiens sont assez fascinés par la France et les français, même s’ils peuvent avoir des préjugés un peu négatifs. Ils sont d’ailleurs nombreux à apprendre ou à avoir appris notre langue. Et ça les amuse beaucoup d’essayer de parler français, ils tordent beaucoup la bouche, ce qui est bien drôle. Ils sont, de manière générale, très ouverts et avenants vis-à-vis des étrangers. Et très séducteurs aussi !! »
D’ailleurs, il ne faut pas hésiter à voyager à deux ou à plusieurs car le voyage sera d’autant plus amusant.

But pratique ou professionnel

 

Aussi évident que cela le soit, parler notre langue d’origine dans un autre pays peut être un frein à l’intégration. Les voyages permettent l’enrichissement: il faut donc profiter de notre présence dans ce pays pour parler la langue ( et ce même si l’on a des difficultés à parler). Cependant l’enrichissement peut s’effectuer aussi tout autrement. Dans un article du site la documentation française nous informe sur les différents facteurs de la mobilité étudiante:
« Les facteurs éducatifs : réputation de l’établissement et du pays d’accueil; degré de reconnaissance des diplômes ; contacts privilégiés entre établissements d’accueil et d’origine.

Les facteurs pratiques : coût de la vie et de la scolarité, qualité des infrastructures d’accueil (logement, dispositifs d’apprentissage de la langue, modalités de financement de la mobilité, prestations sociales) ; qualité de vie générale.

Les facteurs culturels : la langue utilisée (avec un puissant avantage pour les pays de langue anglaise), la proximité géographique, historique et culturelle, la présence éventuelle d’une communauté de concitoyens déjà installée. »

Certains souhaitent aussi partir à l’étranger pour continuer leurs études, éviter la sélection ou un système éducatif trop peu cadré et y trouve des avantages. Ainsi, le site l’Etudiant nous donne l’exemple de Julie 20 ans qui a réaliser des concours dans la filière paramédicale à l’étranger:
 » Après un mois de PACES (première année commune aux études de santé), lassée par la compétition, la jeune femme qui rêvait de devenir sage-femme a fait ses valises, direction la Haute école de la Province Namur où elle a été “très bien accueillie”. Pas de sélection à l’entrée, mais un écrémage au fur et à mesure des années. “On a énormément de matières et les stages sont très exigeants”
Les stages et l’intégration dans un nouvel emploi à l’étranger peuvent être envisageable pour savoir comment le système du pays dans lequel nous sommes fonctionne et cela permet aussi de se constituer des contacts. Ainsi, les voyages permettent de s’intégrer à un autres pays ce qui pourrait faciliter les démarches en ce qui concerne les opportunités de travailler à l’étranger.
Dans son article « Transitions et transformations des étudiants internationaux en contextes de mobilité académique » dans la revue Pensées Plurielles José Gonzalèz-Monteagudo souligne  le fait que la mobilité est de plus en plus prenante et que la circulation se fait de plus en plus rapidement et facilement dans les pays d’Europe:
 » L’Europe de la mondialisation (avec l’ouverture des frontières internes, des moyens de transport moins chers et plus rapides, les changements des modes de vie, l’individualisation croissante, une amélioration de niveau économique de la population et le soutien du secteur public) a, dans un relativement court laps de temps, vu une croissance des voyages, des séjours et des échanges ainsi qu’une circulation importante des travailleurs et des migrants. »
Il souligne plus tard l’importance de l’apprentissage à l’étranger et l’enrichissement quant à la découverte d’autres cultures, expérience toujours lié à la découverte de soi. Sa conclusion est exemplifiée par le récit d’une jeune étudiante nommée Ana partit en voyages avec deux amies à travers plusieurs pays tel que l’Allemagne, la Pologne,  la Roumanie…:
« Le récit de ce voyage fournit des indices intéressants sur l’importance des apprentissages informels dans le contexte des expériences de voyage. Le voyage s’est avéré être à la fois une ressource pour explorer et approfondir la diversité nationale et culturelle en Europe et aussi un moyen de connaissance de soi et de réflexion sur sa propre vie. L’expérience du couch surfing reflète de nouvelles façons de voyager, qui sont associées à de nouvelles identités et aux jeunes générations. Les voyages reflètent également l’importance de la connaissance de plusieurs langues. Dans ce voyage, les voyageuses ont utilisé l’anglais et l’allemand comme langues qui leur ont permis d’accéder aux populations locales des pays qu’elles parcouraient. »
Les voyages permettent aussi la découverte de lieux : les visites et les restaurants sont donc à exploités au maximum.

Tout l’enjeu de ce blog

Les voyages, aussi enrichissants qu’ils soient, peuvent faire face a des problèmes. Nous allons voir quelles difficultés sont à envisager et quels sont leurs solutions. Le budget, la langue, le climat, les habitudes et traditions, les religions, le système politique ou encore la nourriture, donnent un dépaysement aux touristes non-informés.
Comment voyager tout en étant étudiant ?

Pour accompagner notre exemple nous avons ajouter un lien vidéo sur ce qu’il faut savoir avant de partir en Norvège: youtu.be/1mT1cWeGWWE

 

L’exemple de la Norvège:

Europe-Norway.svg La Norvège fait partie de l’Europe du Nord. Ça capitale est Oslo qui est la plus grande ville du pays. Le pays est constitué de 5 millions d’habitant pour une superficie de  385 199 km2 pour une superficie de 307 860 km2.

La population de Norvège s’appelle les Norvégiens. Ils parlent le norvégien qui est divisé en deux dialectes : le bokmal et le nynorsk. Leurs monnaie est la couronne norvégienne (NOK) , 1 euro est égale a 9,45 couronne                                                                   norvégienne. Suite pour en savoir plus sur la Norvège

En Norvège il existe un peu plus de 5 aéroports ou on peut arriver par avions.

Dans cet article nous allons nous concentré sur Oslo est ces alentour.

Pour faire Paris-Oslo il faut 2h30 en avions, en voiture 18h14 min , en Bus 23h20, à pied 284h et en vélo. Le moyen le moin cher et le plus rapide reste l’avions ou le billet tourne autour de ( 80-120 euro l’aller retour).

Une fois arrivé sur place vous devrez savoir parler le norvégien ou anglais.

Pour se loger il existe plein d’Airbnb qui soit dans le centre ville ou plus reculés. Si vous voulez un hôtel en centre ville il faudra dépenser entre 100 voir 200 euro la nuit. A Oslo il existe aussi des auberges de jeunesse abordable. Pour ce mode de logement compter 100 a 50 euro la nuit.

Pour occuper vos journées durant votre voyages il y a beaucoup d’activité a Oslo.

Comme le Natural History Museum qui est ouvert de 11h-16h.

téléchargement (5)

Parc de sculptures vigeland  est un parc ou il est sympa de si balader été comme hiver.

téléchargement (6)

Le musée de ski , se musée est l’une des descentes la plus célèbre du saut a ski. Il y a une super vue sur la ville d’Oslo. Le musée retrace 4000 ans sur le skie alpin. Le prix d’entrée est de 14 euro.

téléchargement (4)

Il y a aussi le Quartier Brancher de GRÜNERLØKKA est un quartier très animé , très a la mode , ou il y a des cafés , bar , restaurant , boutique atypique. Pour visiter ce quartier il faut s’y balader , s’y perdre pour mieux le connaitre. Et à la fin n’oublier pas de prendre un verre au bar Boca qui est l’un des meilleurs bar a cocktail de la ville.

grunerlokka-oslo

Après toute ses activées vous pourrais vous restaurer chez Fiskeriet Youngstorget. Qui est un restaurant qui fait de la gastronomie local à dés pris abordable (compté 20-30 euro par personne )

Une fois ces vacances finis, si vous regarder votre compte en banque il n’aura diminué que de 1000-1200 euro pour 1 semaine de vacances.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Webographie:

Berenice. « Erasmus en Pologne : Tennessee nous raconte – Jeunes à l’étranger ». Consulté le 22 octobre 2018. http://www.jeunes-a-l-etranger.com/erasmus-pologne-tennessee/.

Cécile Peltier. « Faire ses études à l’étranger : un bon plan ou pas ? – L’Etudiant ». Consulté le 22 octobre 2018. https://www.letudiant.fr/etudes/international/faire-ses-etudes-a-l-etranger-un-bon-plan-ou-pas.html.

Jeunes à l’étranger. « Partir en Erasmus en Italie et jeune fille au pair – Jeunes à l’étranger ». Consulté le 22 octobre 2018. http://www.jeunes-a-l-etranger.com/erasmus-italie-au-pair/.

José González-Monteagudo. « Transitions et transformations des étudiants internationaux en contextes de mobilité académique | Cairn.info ». Consulté le 22 octobre 2018. https://www-cairn-info.rproxy.sc.univ-paris-diderot.fr/revue-pensee-plurielle-2016-1-page-111.htm.

La documentation française. « Les enjeux de la mobilité étudiante – La mobilité des étudiants en Europe et dans le monde – Dossiers – La Documentation française ». Consulté le 22 octobre 2018. http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/mobilite-etudiants-europe-monde/enjeux-mobilite-etudiante.shtml.

Lerot, Nathalie, et Robert Hérin. La mobilité internationale étudiante au sein de l’espace francophone: étude comparative de trois sites universitaires : Université Laval, Université de Caen et Université de Neuchâtel. Lieu de publication inconnu, France, 1999.

Rollot, Olivier. « Mobilité étudiante : ceux qui partent étudier à l’étranger… et les autres ». Il y a une vie après le bac ! Consulté le 22 octobre 2018. http://orientation.blog.lemonde.fr/2016/03/31/mobilite-etudiante-ceux-qui-partent-etudier-a-letranger-et-les-autres/.

Bouillon, Erna. « Voyager Pas Cher En Norvège ». Wohohoho – Un Blog Avec Un Goût de Norvège (blog), 30 mai 2015. https://wohohoho.fr/2015/05/voyager-pas-cher-en-norvege/.

De Jaeger, Jean-Marc. « 10 bons plans pour partir en vacances sans se ruiner – Le Figaro Etudiant », 28 avril 2017. http://etudiant.lefigaro.fr/article/10-bons-plans-pour-partir-en-vacances-avec-un-petit-budget_51f4d540-2441-11e7-a249-5eb5da052a42/.

Ham, Anthony, Stuart Butler, et Miles Roddis. Norvège. 2e éd. GUIDE DE VOYAGE. Paris: Lonely planet, 2014. https://livre.fnac.com/a3613985/Anthony-Ham-Norvege-2ed?omnsearchpos=2.

« Locations de vacances, logements, expériences et lieux ». Airbnb. Consulté le 22 octobre 2018. https://www.airbnb.fr/.

Rabut, Lucile. « Les 12 commandements pour voyager pas cher en Norvège ». Lucile Rabut Photography (blog), 5 janvier 2018. https://lucilerabut.com/voyager-pas-cher-norvege/.

———. « VLOG Norvège je t’aime | Paysages incroyables ». Lucile Rabut Photography (blog), 16 mai 2018. https://lucilerabut.com/vlog-norvege/.

Saintourens, Thomas. « Norvège : voyage au pays du bonheur ». Geo.fr, 18 mai 2018. https://www.geo.fr/voyage/norvege-voyage-au-pays-du-bonheur-181783.

« TripAdvisor : lisez des avis, comparez les prix et réservez ». TripAdvisor. Consulté le 22 octobre 2018. http://www.tripadvisor.fr/.

Anaelle Puisais, Clotilde Aubé, De Barros Léa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s